Etaples, une cité de pêcheurs  

www.etaples-sur-mer.fr / www.etaples-tourisme.com

port d'etaples (2)Au cours des 14e, 15e et 16e siècles, Etaples connut les pires calamités : en 1346, les Anglais revenant vainqueurs de la Bataille de Crécy incendièrent la ville. En 1355, le Duc de Lancastre la pilla. En 1455, elle fut à nouveau détruite par les flammes. Il en fut encore de même en 1546.Au cours de la Guerre de la Ligue, le Comte de Rambure s’empara de la Cité et de son château. En 1596, la population était décimée par la peste.
Mais toujours, Etaples renaissait de ses cendres.

La ville se développa rapidement au cours du 19e siècle. De 1880 à 1914 se constitua dans la Cité des Pêcheurs une véritable colonie d’artistes peintres venus des quatre coins du monde, attirés par la lumière de la baie de Canche, le charme et le pittoresque de la cité.

Cette « Ecole d’Etaples » égala par son prestige celles de Barbizon, de Pont-Aven ou d’Honfleur.

Pendant la Première Guerre mondiale, Etaples vécut à l’heure britannique : l’armée installa un immense camp d’entraînement au Mont Levin aujourd’hui couvert d’habitations. Dans ce camp qui compta jusqu’à 80 000 hommes éclata en 1917 une violente mutinerie. Etaples vécut pendant plusieurs jours des heures dramatiques ; dans ses rues se déroulèrent des scènes extrêmement violentes. L’ennemi, attiré par les installations militaires, bombarda la ville, causant destructions et victimes parmi la population.

Pour le lourd tribut payé pendant quatre ans, la ville reçut la Croix de Guerre en 1920.

Au cours de la Guerre 1939/1945, Etaples, comme la plupart des villes de France, connut l’occupation étrangère. Elle fut à nouveau la cible des bombardements aériens qui firent 70 victimes civiles et détruisirent ou endommagèrent le tiers des habitations.

Port de plaisance

portdetapleswww.plaisance-opale.com

Etaples-sur-mer est fière de sa tradition maritime et surprend par sa convivialité. Son port « nature », membre du réseau « Plaisance Côte d’Opale »  possède la particularité de se situer à quelques pas du centre ville et peut être le point de départ à de multiples centres d’intérêt que la ville et ses environs offrent aux visiteurs.

Maréis, Centre de découverte de la pêche en mer

www.mareis.fr / http://www.mareis-eng.fr/

Inauguré en 2001, Maréis, le Centre de découverte de la pêche en mer est né de la volonté de conserver et diffuser la culture maritime régionale, véritable signe identitaire local. Définitivement inscrit dans la contemporanéité, Maréis s’attache à présenter le métier de marin-pêcheur, sur l’exemple de la pratique locale (étaploise et boulonnaise). Réputée dans la France entière pour son savoir-faire et sa qualité, la pêche étaploise est profondément ancrée dans les traditions de la Cité des pêcheurs.

mareis2Afin de transmettre au mieux le message et d’assurer la mission du centre, c’est dans une ancienne usine de fabrication de filets de pêche, que Maréis s’est implanté.L’usine Saint Frères, aujourd’hui appelée « Corderie » en référence à son activité passée, fut construite en 1921 et employait des centaines d’Etaplois pour la confection de filets.

Jusqu’en 1987, et après avoir été rachetée par la Société Française de Fabrication des filets, l’usine bat son plein, employant essentiellement des femmes de marins.

A la cessation d’activité, le bâtiment fut acquis par la Ville d’Etaples-sur-mer. A la création de Maréis, il semblait évident que la « Corderie », vestige d’un passé lié à la pêche artisanale à Etaples, allait devenir le socle du projet, tant la mémoire du lieu y est forte.

Maréis investit le bâtiment dès son inauguration en 2001 et s’appuie sur « l’esprit du lieu » afin d’assurer au mieux sa mission de transmission et de diffusion, et de plonger le visiteur dans l’univers de la pêche.

Aujourd’hui, Maréis présente sur deux étages, plus de 500 espèces anima les, une col lect ion de t e ch n ique s de pê che , de s reconstitutions en taille réelle, des collections photographiques, naturelles et d’objets, qui font de Maréis un centre unique en France.

mareis1Trois domaines majeurs sont traités à Maréis : les techniques de pêche, qui rassemble toutes les techniques utilisées par la pêche artisanale contemporaine du Nord de la France, l’ethnologie grâce aux témoignages sur la vie des marins à bord, leur formation, le rythme de travail et la biologie marine de Manche et de mer du Nord avec les aquariums géants et bassin tactile, présentant plus de 500 animaux.

Depuis 2010, Maréis accueille également des expositions temporaires afin de diversifier sa mission. Sur des thématiques variées telles que l’eau, le climat, le développement durable… Le centre propose différentes expositions, pour une durée d’environ 6 mois.

Maréis Centre de découverte de la pêche en mer

La Corderie, Boulevard Bigot Descelers, 62630 Etaples sur Mer

Tél. 03 21 09 04 00

contact@mareis.fr

Horaires d’ouverture :

D’avril à septembre : tous les jours de 10h à 13h et de 14h à 18h30 ;

D’octobre à mars : tous les jours de 10 à 12h30 et de 14h à 18h (dimanche et jours fériés : fermé le matin).

Le chantier de construction navale traditionnelle

chantierUn charpentier de marine le fait visiter sur rendez-vous et en explique le fonctionnement. De nombreux vieux bateaux en bois qui font partie du patrimoine maritime de la Côte d’Opale y sont en réparation, notamment des flobarts.

De nouvelles embarcations sont aussi construites de manière traditionnelle. Il y a aussi une partie musée où l’on expose de vieux navires restaurés, comme le « Charles de Foucauld », fabriqué au chantier dans les années soixante et aujourd’hui classé monument historique. Un lieu passionnant pour tous ceux qui s’intéressent au patrimoine culturel et maritime.

Boulevard Bigot Descelers, 62630 Etaples sur Mer

Tél. 03 21 94 23 27

chantiernaval@etaples-tourisme.com

Horaires d’ouverture : Le chantier est ouvert sur rendez-vous du lundi au vendredi : de 8h30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h

La vedette à passagers « Ville d’Etaples »

Le « Ville d’Etaples » propose un embarquement vers l’estuaire et l’air frais du large. Durant 45 minutes de balade ponctuée de commentaires, on peut découvrir la beauté de la baie.Au rythme de deux à trois rotations par jour, le bateau ne chôme pas. Et lorsque les marées ne sont pas propices à la balade, c’est la pêche en mer qui prend le relais.

bateau_visite_baiedecancheDeux anciens marins-pêcheurs reconvertis emmènent cette fois en pleine mer les amateurs de pêche. Douze heures durant, l’équipage va tenter de trouver du poisson, prodiguer des conseils, et parfois aussi réconforter ceux que la mer peut rendre malade !

D’avril à septembre, croisière en baie ou pêche en mer, en fonction des horaires des marées.

Pôle tourisme « Corderie », La Corderie, Boulevard Bigot Descelers, 62630 Etaples sur Mer, Tél. 03 21 09 56 94

contact@etaples-tourisme.com

Musée Quentovic

www.musee-quentovic.fr

Quentovic est un grand port, implanté dans l’estuaire de la Canche. Il fut le principal emporium (place de commerce) du royaume mérovingien de Neustrie, puis de l’Empire carolingien entre les 6e et 10e siècles après J.-C.

Fondé en 1967, le musée Quentovic constitue un centre de ressources sur la Géologie et l’Archéologie des temps préhistoriques et sur l’Histoire ancienne autour du détroit du Pas-de-Calais. Dépôt de fouille agréé et centre de recherches, il restitue à tous les connaissances acquises par plusieurs générations de chercheurs, à travers son parcours permanent et par des expositions, projets pédagogiques et évènementiels variés. Il permet de découvrir 540 millions d’années autour du détroit du Pas-de-Calais.

Les espaces permanents sont conçus pour faciliter la visite des familles : les enfants y trouveront un questionnaire pour les conduire à travers les salles et des panneaux spécialement conçus pour eux. A l’issue de la visite, un diplôme de découverte archéologique leur est remis.

8 place du Général de Gaulle, 62630 Etaples sur Mer Tél. 03 21 94 02 47

musee-quentovic@etaples-sur-mer.net

Horaires d’ouverture :

De septembre à juin : du lundi au samedi de 14h à 17h et le dimanche de 14h30 à 17h30.

En juillet et août : du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h et le dimanche de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30.

Fermé le mardi et en janvier.

Musée de la Marine

museedelamarineEtaples fut un important port de pêche au début du 20e siècle. Une centaine de bateaux de pêche côtière y accostaient. Aujourd’hui la plupart des bateaux de pêche étaplois sont basés au port de Boulogne.

Situé dans l’ancienne halle aux poissons construite en 1874, le Musée de la Marine d’Etaples témoigne de ce passé sur plus de 600 m² d’exposition. Ce musée associatif a ouvert ses portes en 1992 ; ses collections se sont constituées au départ essentiellement d’objets donnés par les pêcheurs étaplois. Elles s’étoffent régulièrement désormais par d’autres dons et des acquisitions.

Une partie des collections du musée de la marine d’Etaples est composée essentiellement d’objets ayant appartenu à des pêcheurs étaplois. Ils permettent d’aborder différents aspects de la vie quotidienne des pêcheurs autrefois :

> reconstitution d’un intérieur étaplois avant la seconde guerre mondiale

> foi des pêcheurs (chapelles d’ intérieur, chapelles de bateaux…)

> traditions : balouettes (girouettes) ; fêtes maritimes (Saint Sauveur) ; costumes traditionnels

> travail des pêcheurs (vêtements de travail, scène du partage)

> travail des matelotes (costume de la marchande de poissons, de la « sautrière »(pêcheuse de crevettes).

Des bateaux taille réelle font directement découvrir le monde de la pêche :

marine> les visiteurs découvrent le crevettier « Gloire à Dieu », bateau d’échouage ayant navigué dans les années 1970, des canots de sauvetage ( en bois, semi-rigides, gonf lables), d’une structure de bateau en bois réalisée dans les années 1970

> ils visitent la cabine de chalutier du « Saint Josse » ayant navigué dans les années 1960.

Des maquettes de bateaux et d’engins de pêche permettent d’aborder l’évolution du travail des pêcheurs tout au long du 20e siècle (bateaux d’échouage, lougres, dundees, chalutiers mixtes, chalutiers à moteur ; chalutage latéral, chalutage à pêche arrière).

Les outils du charpentier de marine, du voilier, tonnelier, cordonnier, du forgeron évoquent les métiers artisanaux aujourd’hui disparus, hier indispensables pour les pêcheurs.

Boulevard de l’Impératrice, 62630 Etaples sur Mer // Tél. 03 21 09 77 21

museemarineetaples@wanadoo.fr

 Horaires d’ouverture :

De mai à septembre : 10h à 12h et de 14h à 19h (sauf dimanche matin)

D’octobre à avril : 10h à 12h et de 15h à 18h (sauf le dimanche matin et la journée du mardi).

Ouverture pour les groupes

(réservation obligatoire) en visite libre tous les jours sauf le dimanche matin

en visite guidée du lundi au vendredi

Fermeture annuelle en janvier.

Evénement « La Joute à canotes »

jouteChaque année, à l’occasion de la Ducasse de la Saint-Michel, qui compte parmi les plus importantes et les plus populaires en Nord-Pas de Calais, durant la première semaine du mois d’octobre, la ville d’Etaples sur Mer organise une animation originale au titre évocateur « la joute à canotes ».

Cette course de régates nous plonge au coeur des traditions maritimes d’Etaples, jadis port de pêche florissant qui, aujourd’hui fournit une bonne partie des marins et des navires de la flotte de Boulogne, premier port de pêche français.

Tout commence à la fin du 19e siècle, les bateaux de pêche étaplois pouvaient encore venir mouiller au fond de l’estuaire de la Canche, le long du quai Napoléon, avant que le petit fleuve côtier ne s’ensable.

Les équipages des différents navires avaient pris l’habitude de s’affronter, le temps d’une course, devant le port, à bord des canots de sauvetage des navires, durant les festivités de la Saint-Michel. Les traditions maritimes sont for tement ancrées dans la mentalité des gens d’Etaples et cette épreuve perdure encore aujourd’hui. Les conditions ont toutefois changées : les équipes ne concourent plus dans des canots de sauvetage mais dans des embarcations plus performantes qu’ils fabriquent eux-mêmes et s’entraînent durant toute l’année.

Epreuve phare, la « joute à canotes » précède une autre épreuve : la course à « la godille » durant laquelle les meilleurs et les plus costauds s’affrontent seuls sur les canotes en utilisant une technique bien particulière « la godille ».

le marché d'etaples sur merMarché traditionnel

Mardi matin et Vendredi matin de chaque semaine.
Le plus grand marché de la côte d’Opale.